Forum

 

Navigation du forum
Fil d’Ariane du forum – Vous êtes ici :ForumGénéral: COVID-19Obligation ou volontariat dépista …

Obligation ou volontariat dépistage salarié ESMS

Citation

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis "nouvelle" sur le forum, j espère rencontrer des homologues de vive voix )

En attendant je me tourne vers vous car je suis mise à dispo de plusieurs établissements et services (hébergeant et accompagnant des personnes handicapées (déficients intellectuels et autistes)).

Dans le cadre de la stratégie de dépistage ci-jointe de l 'ARS grand est , que j ai adapté et partage dans le document ci-joint, il est noté un dépistage pour tous le personnel en cas de retour positive d'un test Covid-19 (d'un de nos résidents et/ ou d'un salarié)

Mes collègues s'opposent à cette obligation de dépistage de tous le personnel , précisant qu'on a pas le droit d'obliger les salariés à se faire dépister. Ils ont donc noté dans leur plan de "déconfinement" , un dépistage sur la base du volontariat.

Est ce que d'autres établissements se posent la question ? Comment convaincre ou aider mes collègues directeurs dans cette réflexion urgente et surtout dans un cadre sécurisé ?

Merci par avance de vos retours,

Cordialement

Jessica

 

Fichiers téléversés :
  • Vous devez vous connecter pour avoir accès aux fichiers mis en ligne (uploadés).
Citation
Bonjour,
Je vous transmets la réponse du Président de la SRA Grand Est ci-dessous :
Le dépistage ne peut pas se concevoir de manière volontaire, il est obligatoire.
Néanmoins, le personnel peut refuser le dépistage par son entreprise, et c’est son droit.
1. Les employés qui refusent sont alors de fait considérés comme sujet porteur COVID+, avec mises en place des mesures qui s'imposent dans ce cas. Il n'aura pas accès à son établissement et n'aura pas d'arrêt de travail.
2. Dans ce cas, le professionnel concerné doit aller voir son médecin traitant afin de faire une ordonnance de dépistage. Le résultat revient à ce moment là au médecin traitant et le secret médical est respecté. Le test est pris en charge à 100% par l'assurance maladie.
S'il est positif, le médecin traitant donnera un arrêt de travail pour mesure d'isolement. Il conviendra de prévenir les personnes avec qui il était en contact.
Le professionnel n’est pas obligé de dire qu’il est COVID+ mais en s’arrêtant pour 14jours l’entreprise prendra les dispositions nécessaires.
3. En revanche, l'employeur peut imposer le dépistage par température, tous les jours.
Bien cordialement,
AS URBAIN
Utilisateur supprimé a réagi à ce message.
Utilisateur supprimé